Pour vivre de manière spirituelle, il est nécessaire de vivre dans le présent. Le yoga amène toute personne dans le moment présent pour devenir plus conscient de son alignement corporel, de sa respiration et de ses mouvements. Quelles sont les pratiques pour apprendre le yoga ?

 

Le classique hatha yoga

 

Le hatha yoga désigne la plus traditionnelle des pratiques pour apprendre le yoga. Il prend en compte les différentes postures de yoga. Il s’adapte à toute les personnes afin que le corps soit mieux préparé à la méditation.

 

Il combine les postures, les étirements et la respiration. Le hatha yoga permet en réalité de travailler aussi bien le corps que l’esprit.

 

Cette pratique améliore la souplesse et permet de mieux travailler la musculation. Elle permet non seulement de se relaxer mais également de laisser à la porte tous les tracas du quotidien. Il est différent du ashtanga yoga.

 

Le dynamique ashtanga yoga

 

Il s’agit d’une forme de yoga qui implique des enchaînements rapides et des positions alliant la respiration à l’action. Il a d’énormes bienfaits sur le corps et sur l’esprit.

 

L’ashtanga yoga améliore la souplesse et renforce la puissance au niveau des muscles. Il s’adresse à des personnes un peu habituées aux activités sportives et à l’univers du yoga.

 

Il se distingue par des postures stables, des chorégraphies et des exercices de respiration. Le but est de concentrer l’énergie autour de la colonne vertébrale.

 

La particularité du yoga flow

 

Cette forme de yoga est un style dynamique qui consiste à se déplacer de manière gracieuse d’une pose à une autre. C’est la version la plus fluide du yoga Ashtanga.

 

Le principe est de coordonner la respiration et les mouvements afin de passer d’une posture à une autre. Chaque mouvement que ce soit entrant ou sortant d’une des postures se réalise au cours d’une inspiration ou d’une expiration.

 

Cette pratique unit dans une séquence chorégraphiée le souffle au mouvement. Il est encore appelé le yoga vinyasa. C’est la forme la plus populaire du yoga.

 

Il se distingue des autres pratiques par un enchaînement fluide et tonique de postures cadencées par le souffle. Durant toute la séance, une attention particulière est portée vers la respiration, la conscience de soi et l’alignement postural.

 

Elle permet de développer la force, la souplesse, la concentration, la détente et le calme intérieur. Elle est déconseillée durant la grossesse.

 

Le modern power yoga

 

Cette pratique est assez particulière. On mise en principe tout sur le corps. La méditation est relayée sensiblement au second plan pour laisser place au renforcement musculaire.

 

La respiration occupe une importance primordiale au niveau des mouvements. Un accent particulier est mis sur la gymnastique.

 

La relaxation active ainsi que le renforcement musculaire sont les caractéristiques de cette forme particulière de yoga.

 

Le dansant vinyasa yoga

 

Cette pratique de yoga repose essentiellement sur l’enchaînement de postures stables et de chorégraphies. Il laisse penser à un cours atypique de danse. On note une synergie parfaite entre la respiration et la musculation.

 

Tout pratiquant améliore son équilibre et sa souplesse. Une chaleur intense est produite dans le corps pour insister sur l’étirement des muscles, des tendons et des ligaments. On est plus détendu que jamais à la fin.

 

Il se distingue bien du Yoga Nidra qui implique plus la méditation. Le but ici n’est pas de laisser la conscience prend le contrôle du corps. L’esprit est éveillé et n’est pas plongé dans un demi-sommeil.

Laisser un commentaire