Le défibrillateur cardiaque, vous connaissez ? Grâce à cet appareil, des vies sont sauvées chaque année. Il permet de réactiver le cœur en cas de malaise cardiaque. Composé d’une batterie et de deux électrodes, l’appareil envoie une décharge électrique au niveau du cœur de la personne qui doit être sauvée. Cette énergie qui parcourt son corps et son cœur permettent, généralement, de réanimer le patient, dont la vie ne tient plus qu’à un fil. Mais les défibrillateurs sont dangereux s’ils sont mal utilisés. Alors quels sont les règles à propos du défibrillateur cardiaque ?

 

Qui peut utiliser un défibrillateur cardiaque ?

 

Est-ce un appareil réservé aux médecins ? La réponse est rapide : non. Le défibrillateur est un appareil qui peut être présent dans n’importe quel endroit public. Vous pouvez en trouver dans une entreprise, une gare ou même un parc. Ainsi, tout le monde a le droit de s’en servir.

 

Comment et quand l’utiliser ?

 

Le fonctionnement de l’appareil est souvent écrit dessus, mais généralement, lorsqu’on en a besoin, on ne peut pas prendre le temps de lire les consignes.

 

Comme dit plus haut, le dae (défibrillateur automatique externe) a pour rôle de sauver une vie si une personne fait un malaise cardiaque ; ce qui peut arriver n’importe quand, à n’importe qui.

 

Pour intervenir, il y a 4 actions à suivre :

 

  • Appeler les secours : le 15 (le SAMU), le 18 (les pompiers) ou le 115 (numéro d’urgence)
  • Pratiquer un massage cardiaque ;
  • Utiliser le défibrillateur ;
  • Attendre que les secours arrivent.

 

Ceci est la méthode “classique”. Cependant, lorsque vous appelez les secours, ils peuvent vous donner d’autres consignes. Il faut alors les écouter et leur obéir.

 

Où peut-on installer un dae ?

 

Le défibrillateur cardiaque est un appareil cher qui ne peut être présent partout. Il faut réfléchir à des endroits stratégiques pour qu’ils soient à la meilleure place possible.

 

Cette stratégie doit répondre à trois logiques :

 

  • La logique du nombre : le dae doit être installé aux endroits les plus fréquentés ;
  • La logique du délais d’intervention des secours : l’appareil doit être installé aux endroits où les secours mettront, à priori, du temps à venir ; le dae sera alors utile.
  • La logique d’accessibilité : le défibrillateur doit être installé de manière à ce qu’il puisse être utilisé 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

 

De plus, il faut penser à sécuriser le défibrillateur, dans le sens où les intempéries ne doivent pas endommager l’appareil.

 

Certains endroits doivent-ils obligatoirement être équipé de dae ?

 

En effet, certains endroits doivent forcément être équipé, s’ils respectent les 3 logiques énoncées.

Ces lieux où le défibrillateur est obligatoire sont :

  • Les lieux d’accueil pour les personnes âgées ;
  • Les lieux d’accueil pour les personnes handicapées ;
  • Les gares ;
  • Les refuges de montagne ;
  • Les lieux sportifs clos ou couverts.

 

Qu’en est-il de la présence des dae en entreprises ?

 

A l’heure actuelle, aucune loi ne leur oblige à être équipé d’un défibrillateur cardiaque. Cependant, l’entreprise n’en a pas, l’employeur sera tenu responsable en cas d’accident cardiaque sur le site.

 

Si certains critères sont rassemblés, la présence d’un dae est fortement recommandée dans l’entreprise. Voici ces critères :

 

  • Il y a de nombreux salariés de 50 ans ou plus ;
  • L’entreprise est éloignée des centres de secours ;
  • Les salariés sont soumis à des efforts physiques pendant leur travail (températures hautes ou basses, puissance physique, endurance…) ;
  • Les salariés sont soumis à des dangers ( noyades, électrocutions…)
  • Certains salariés présentent des soucis de santé (malformation cardiaque, problèmes respiratoires, allergies…)

 

Les règles à propos des défibrillateurs cardiaques sont très nombreuses. Il existe plusieurs lois qui les encadrent.

Laisser un commentaire