Bien que la médecine alternative ou la médecine non conventionnelle n’ait pas convaincu la communauté scientifique, elle ne reste pas moins populaire auprès de patients. Usant de technique de soins traditionnels, la médecine alternative plait pour son approche naturelle et spirituelle. Comptabilisant plus de 400 pratiques thérapeutiques, cette médecine possède une solution à chaque type de problème.

La médecine alternative, pour un traitement curatif

Comme son nom l’indique, la médecine alternative se présente comme une alternative à ma médecine conventionnelle. Ici, le patient ne suit pas une médication stricte à base de produit chimique. La médecine alternative opte pour une approche douce via des méthodes de soins ancestrales 100 % naturelles. C’est donc une option très pratique pour éviter les effets indésirables des médicaments. En outre, les produits en médecine alternative sont moins coûteux.
La médecine alternative se présente surtout comme une solution préventive. Ainsi, elle sert surtout pour le bien-être et la détente. Elle permet de purifier le corps à travers différentes méthodes comme les infusions. Le but est de prévenir des maladies et de maintenir le corps en bonne santé. À noter qu’il est possible d’utiliser la médecine alternative à titre curatif notamment pour soigner un rhume. Elle peut même compléter un traitement médical, avec l’aval du médecin traitant.

La médecine alternative, pour résoudre de multiples problèmes

La médecine alternative est l’héritage de la médecine traditionnelle provenant de plusieurs pays. On ressent énormément l’influence de la médecine orientale qui a donné lieu à plusieurs types de pratiques thérapeutiques.
La phytothérapie est sans doute la pratique thérapeutique la plus connue d’entre tous. Il s’agit d’une pratique biologique qui fait appel à des plantes médicinales pour soigner. On l’utilise pour combattre la fatigue, la rétention d’eau, la grippe, etc.

Il y a aussi l’acupuncture qui se repose sur des fondements théoriques propres. Cette pratique sert surtout pour combattre le stress, la douleur, la dépression, etc.
Puis, il y a l’ostéopathie, une pratique dite « manuelle » qui permet entre autres de combattre l’anxiété, la constipation, les ballonnements, etc.
En dernier, on peut citer l’hypnose médicale qui propose une approche corps-esprit. Elle permet de soulager autant les maux physiques que les maux psychiques.
Il est tout à fait d’utiliser 2 ou 3 pratiques thérapeutiques à condition qu’elles soient complémentaires. Pour s’en assurer, il faut consulter un spécialiste de la pratique thérapeutique.

La médecine alternative, pour quelle efficacité et à quel prix ?

À ce jour, peu d’études scientifiques ont été menées afin de prouver l’efficacité de la médecine alternative. Pour certaines professionnelles, il est surtout question d’« effet placebo ». Par contre, toutes les pratiques thérapeutiques ont été reconnues par la profession. L’acupuncture et l’hypnose médicale sont fréquemment sollicitées dans les hôpitaux afin de soulager la douleur des patients. Il est surtout question de solution complémentaire à un traitement médecine.

Pour ce qui est du coût de la médecine alternative, il faut savoir qu’elle n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale. Il ne faut donc pas s’attendre à un remboursement sur les complémentaires de santé. Tout dépend donc de la facture proposée par un praticien. Pour de l’ostéopathie par exemple, les séances tournent autour de 50 euros.

Laisser un commentaire