Boire de la bière avec modération ne vous donnera pas un « ventre de bière ». En fait, selon diverses études, la bière pourrait être la réponse à certains de vos problèmes de santé. Vous connaissez peut-être déjà les bienfaits pour la santé d’une consommation modérée d’alcool, mais saviez-vous que votre boisson préférée (environ 470 ml) peut en fait avoir d’incroyables avantages pour la santé dont vous n’étiez probablement pas au courant ? Cela pourrait être une très bonne nouvelle si vous êtes un buveur de bière, mais avant d’être trop enthousiasmé par la prochaine boisson et de commander un fut, rappelez-vous que l’alcool est une arme à double tranchant, la modération et la responsabilité étant la clé d’un équilibre sain. Pour ceux qui parviennent à pratiquer la modération, voici quelques-uns des avantages pour la santé dont vous pourriez profiter…

Augmentation de l’apport en protéines, vitamines B et antioxydants

D’un point de vue nutritionnel, la bière contient plus de protéines et de vitamines B que le vin. Selon une revue des aliments antioxydants, la bière contient environ le double de la quantité d’antioxydants contenu dans le vin blanc. Les antioxydants spécifiques de la bière sont différents, car l’orge et le houblon utilisés dans la production de la bière contiennent des flavonoïdes différents de ceux des raisins utilisés dans la production du vin. Pour un résultat plus visible, l’idéal sera de fabriquer votre propre bière chez vous. D’autant plus qu’aujourd’hui, c’est une simplicité. En effet, il vous suffit d’utiliser un kit brassage bière  pour réussir la fabrication de votre bière.

Fonction intestinale plus saine

La bière est une bonne source de fibres solubles, dérivées des parois cellulaires de l’orge maltée. Un litre de bière peut contenir jusqu’à 6 g de fibres solubles, soit un tiers de l’apport quotidien recommandé. Les fibres solubles contribuent à une fonction intestinale saine et aident également à éliminer l’excès de cholestérol et de sucre dans le système digestif. Une canette de bière de 230 ml contient environ 5,7 g de glucides totaux. Parmi ceux-ci, seulement 2,5 g seront du sucre résiduel et le reste des fibres alimentaires. En comparaison, un verre de vin standard (175 ml) contient 5,9 g de glucides, mais 5,6 g de ceux-ci seront des sucres libres et le vin ne contient pas de fibres alimentaires. Cependant, pour un résultat efficace, mieux vaut fabriquer soi-même sa bière, avec l’aide d’un kit brassage bière.

Réduction du risque de maladie cardiaque

Le sujet des maladies cardiaques et de l’alcool est controversé, car il peut être à la fois un facteur protecteur et un facteur causal. Cela dépend vraiment du mécanisme d’action et de ce dont l’individu va bénéficier le plus, soit la modération, soit l’abstinence. On sait depuis longtemps qu’une consommation modérée d’alcool réduit le risque de maladie cardiaque. Les principaux mécanismes par lesquels la bière réduit le risque de maladie cardiaque sont en augmentant nos niveaux de HDL, ou bons cholestérols, et en empêchant la coagulation (en abaissant les facteurs de coagulation comme le fibrinogène) et donc en fluidifiant le sang. Cependant, les personnes ayant un taux élevé de triglycérides ou d’hypertension sont toujours encouragées à faire preuve de prudence lorsqu’elles consomment de l’alcool, ce qui exacerbe ces deux facteurs de risque de maladie coronarienne.

 

 

Laisser un commentaire